Pôle Social

Centre communal d’action sociale

Le pôle social c’est principalement l’élaboration d’un CCAS qui sera en capacité de travailler en corrélation avec les différents organismes sociaux existant afin d’ 0RIENTER, RECEVOIR, CONSEILLER les magalassiens pour les informer de leurs droit locaux et nationaux et lutter de façon solidaire contre la précarité.

Le CCAS est un établissement public, plus ou moins développé selon les villages. Nous voudrions un CCAS qui soit pensé et utile autant dans l’aide sociale que dans des actions et activités sociales avec une certaine autonomie de gestion bien que rattaché à la mairie.

En effet, la législation prévoit un conseil d’administration présidé par le maire et composé de personnes compétentes et qualifiées issus de représentant des services à la famille, au handicap, aux retraités et personnes âgées et pour finir, de lutte contre l’exclusion ; de plus des personnes locales (ex président d’association caritative) viennent compléter les membres du conseil.

La grande mission du CCAS est d’assister et soutenir les magalassiens, dans un lieu dédié afin de préserver la confidentialité, et ce, de différentes manières

On pense évidemment à une aide purement financière (bon alimentaire, secours d’urgence) mais le CCAS ce n’est pas que ça.

C’est aussi un investissement dans les démarches publiques (mdph- caf-sécurité sociale- impôts) pour compenser la fracture numérique mais aussi accompagner les citoyens afin de les guider vers une autonomie administrative.

Voici donc les missions de base d’un CCAS mais il peut aussi regrouper d’autres performances au service des magalassiens :

Rupture de l’isolement et de la solitude (emploi estival jeune)

Les achats groupés de fuel / bois (avec appel d’offre)

Distribution du bois des arbres taillés

Créer un lien avec la maison de service de Murviel les Béziers

S’associer à l’insertion professionnelle (travail en appui avec le plie mli pole et cap emploi) et surtout veiller à l’insertion durable que l’on peut espérer avec les contrats aidés

Mener et contribuer à des actions collectives

Travailler en harmonie avec les associations magalassiennes qui œuvrent aux services des personnes (resto du cœur, ligue contre le cancer, l’âge d’or mais aussi le sel)

Bien pensée et organisée, l’action sociale peut-être un facteur important de coordination, de cohésion sociale et d’attractivité au niveau de l’intercommunalité.

Facebook 0 Twitter 0